Livraison Offerte en Europe & Amérique du Nord

L'importance d'un point de chute, et comment le choisir?

août 24, 2020

L'importance d'un point de chute, et comment le choisir?

Même si construire une BAD (Base d’Autonomie Durable) est primordial et est en même temps le but de tout résilient, en cas d’effondrement de la normalité, il est utile d’avoir pu préparer un point de chute, une sorte de mini BAD annexe ou vous pourrez vous réfugier avec votre famille en attendant que l’orage soit passé.

Comment choisir ce point de chute ?

Il y a plusieurs options qui s’offrent à nous, vous pouvez très bien vous réfugier dans un endroit de la foret pas trop loin de chez vous, comme partir a 40 ou 50 km voire plus chez une personne de la famille.

En tout cas tout se joue dans la préparation, et même si de nos jours il y a des accélérations de dégradations du niveau de la vie moderne il vaut mieux être prêt un minimum.

Personnellement voilà comment nous procédons :

Nous n’avons pas un point de chute mais deux car un c’est rien et deux c’est un.

Un pas trop éloigné environ 25km car il faut pouvoir l’atteindre à pied en cas de pépin urgent et un deuxième bien plus loin qui se trouve dans la famille de ma femme. Nous avons eu la chance de récupérer une partie de la vieille maison familiale ce qui fait que nous y allons souvent pour nous reposer mais surtout pour préparer une retraite stratégique.

Quels sont éléments principaux, selon nous, pour une retraite stratégique :  

Bien entendu vous aurez besoin d’un minimum de matériel, de vivres et de médical pour pouvoir tenir un temps minimum.

Voici comment, dans ma famille, nous avons décidé de procéder :

Nous avons d’abord choisi nos points de chute, comme cité plus haut un pas trop loin et un carrément éloigné.

Nous les avons équipés de la sorte :

Pour le point de chute près de notre BAD :

  • Trois lits de camp pour que nous puissions y dormir.
  • Un réchaud et quelques petites bonbonnes de gaz.
  • Un générateur d’électricité solaire.
  • Une table et des tabourets
  • Deux chargeurs de téléphone
  • Un récepteur radio type Bao Feng pour se tenir au courant et pouvoir communiquer
  • Deux sacs de riz de 50 kg chacun, et des condiments qui peuvent se conserver et un bidon de 5l d’huile
  • Deux à trois lampes torches
  • Deux lampes frontales
  • 3 lampes solaires
  • Une machette et plusieurs couteaux et canifs
  • Une nasse de pèche et un filet pour pouvoir le jeter à la rivière et ramasser du poisson pour se nourrir.
  • Des pastilles d’assainissement de l’eau
  • Un four artisanal que j’ai conçu avec un système d’échappement de la fumée au sol pour pouvoir faire notre pain et d’autres choses.
  • Une trousse de soins « bobologie » ainsi qu’un trauma kit le plus complet possible
  • Du fil de fer, et du fil barbelé pour tendre des pièges au cas où.  
  • Trois ponchos couleurs camouflage
  • Des marqueurs et des feutres et quelques cahiers pour pouvoir écrire et communiquer.
  • Un jeu de cartes et un jeu de société pour pouvoir faire passer le temps (même si certains vous diront le contraire lorsque l’on a des enfants qui n’ont pas atteint l’âge de raison il faut pouvoir les occuper).
  • Quelques outils de bases, comme une binette, un marteau, un maillet, une bèche, une pelle, un scie, un cutter ou plusieurs, de la bâche de peintre (j’ai un plan je l’achète au kilo J ).
  • Bien sûr, un point d’eau a proximité pour pouvoir s’hydrater et se laver.
  • Une bouilloire, et deux seaux
  • Des habits de rechange bien sûr, et des bottes de caoutchouc.

Vous avez la une base de réflexion pour commencer à penser votre premier point de chute.

Vous trouverez ci-dessous le modelé de la lampe solaire que nous vous proposons et que nous utilisons personnellement, n’hésitez plus a l'acheter vous n'avez rien a perdre!

 

Pour le deuxième point de chute celui qui sera éloigné de votre BAD, il faudra penser à notre avis, de la façon suivante :

Plus loin, plus isolé de la vie sociale citadine, mais quand même accessible avec votre véhicule.

Il faudra vous occuper de le préparer, de l’équiper de manière à ce que vous puissiez y rester un moment en cas de problème majeur vous obligeant à quitter votre BAD.

Il est important d’avoir de la famille à proximité, ou des amis relativement proches pour pouvoir ravitailler, stocker, échanger etc…

Pensez la comme une base autonome durable annexe, alors oui ça coûte cher mais à mon sens, c’est très utile et on ne sait jamais, bien entendu, vous ne pourrez pas élever des poules et des moutons à distance hein. C’est pourquoi nous insistons sur la notion d’annexe de la base.

Prenons un cas extrême selon les désordres météorologiques, quand on pense au tsunami qui s’est abattu sur le Japon y a quelques années. Qu’auriez-vous fait si vous étiez un survivant de Tokyo ?

Et bien si votre BAD était dans la ville vous l’aviez dans l’os, mais si vous aviez une BAD annexe je sais pas, par exemple à la sortie de Kyoto, vous auriez pu aller vous réfugiez la bas assez rapidement et essayer de retrouver un mode de vie disons basique ou rudimentaire mais en ayant les pieds au sec. Et de là vous pourriez recommencer vos travaux de la BAD, élevage, culture de la terre etc.

N’hésitez pas à vous y rendre régulièrement pour la préparer et la rendre opérationnelle. Bien entendu selon ou vous êtes et qui vous êtes et tout, vos besoins varieront considérablement.

N’hésitez pas à faire un plan, une liste sur papier pour mettre tout ça au clair. Plus c’est clair plus les solutions seront simples à trouvées.

Pour vous aider dans cette démarche nous vous conseillons l’excellent livre de monsieur Régis Claude Chaperon qui s’intitule : La résilience individuelle et que vous pourrez trouver ici : https://www.amazon.fr/dp/B08FVB98DQ?fbclid=IwAR3sLsSSyWUBgr_Ry8JZc0rrDe3CR-YgkUajSYcFOsoI1IEjOG9lME1OWwY

en conclusion:

Pensez à toutes les éventualités et imaginez un scénario pour chacune d’elles. De là, tirez vos conclusions et agissez en conséquence. Bien sur ce mode de vie n’est pas gratuit nous en avons conscience mais sur le long terme c’est celui qui vous emmènera, nous le croyons fermement, le plus d’économie et une vie plaisante sans avoir à subir les décisions politiques, ou les fluctuations de la bourse et du marché…

Comme d’habitude n’hésitez a pas commenter, à partager et liker ce post. Nous le répétons souvent mais nous tenons à ce que ce blog soit le plus vivant et le plus interactif possible.


Laisser un commentaire