Livraison Offerte en Europe & Amérique du Nord

Comment allumer un feu en foret? 4 manières d'allumer un feu en cas de survie.

mai 15, 2020

Allumer un feu en forêt comporte des risques et demande de l’organisation, du temps et de l’énergie.

Voici en détail quatre méthodes pour préparer et allumer un feu de camp.

1 : Quel bois choisir ?

Avant toute chose il va falloir récupérer du bois sec pour allumer et nourrir votre feu. Il faut prendre plusieurs tailles de bois différentes pour faire cela de façon progressive. Le bois contrairement aux idées reçues se récupère sur les arbres et pas au sol. Car le bois au sol ne sera pas forcement sec, il vaut mieux choisir du bois sur les arbres qui ne contient pas de feuilles ni de verdure autour. Pour le ramasser ou le cueillir en appuyant dessus vous pourrez le casser facilement si c'est le cas c'est qu'il est bon a brûler. 

  • Bois taille mine de crayon 
  • Bois taille crayon
  • Bois taille du pouce
  • Bois taille poignet
  • Bûchettes

Lorsque vous avez récupérer assez de bois pour commencer, on va pouvoir attaquer.

Premièrement avec le pied faites un endroit libre de toutes les feuilles et branches mortes, puis allez chercher des pierres pour faire le foyer de votre feu.(cercle de pierre a l’intérieur duquel vous allumerez votre feu)

C’est fait ? Très bien on va pouvoir commencer.

Qu’avez-vous sur vous ? Un briquet ? Des allumettes ? Un couteau ? Des lunettes peut-être ?

Un briquet ! Parfait nous allons commencer par la manière la plus simple.

Le bois de taille mine de crayon est très fin et aussi très souple, nous allons en faire une boule très aérée et la poser dans le foyer.

Mettez-y le feu avec le briquet depuis le bas et soufflez un peu dessus pour avoir des flammes.

Maintenant ajoutez-y le bois de taille crayon, comme si vous vouliez fabriquer un tipi ou une tente, croisez les branchages autour du feu et laissez prendre.

Ajoutez maintenant les bouts de bois de taille de pouces, laissez prendre un peu aussi et ajoutez toujours en croisant les morceaux de bois de taille poignets attendez un peu…. voilà ca y est le feu est parti il ne vous restera plus qu’à l’alimenter de bûchettes et de bûches pour le garder en vie.

La deuxième méthode:

Elle nécessite d’être en pleine journée, car vous allez vous servir de vos lunettes, loupes ou tout verre grossissant en votre possession.

Ce peut être un verre de montre ou de boussole mais il faut un verre transparent.

Donc vous reprenez votre configuration : foyer plus bois de tailles différentes et vous allez allumer la taille mine de crayon en orientant votre verre grossissant vers le soleil jusqu’à obtenir un petit rayon très brillant dessus.

Ca va commencer à fumer et, où il va falloir souffler dessus gentiment pour allumer le brasier ou il vous faudra un bout de carton pour faire office de souffleur.

Apres cela reprenez la configuration branchages croisés en allant du plus petit au plus gros.

La prochaine méthode est la plus difficile à faire car vos seuls outils seront un couteau et un lacet de chaussure ou autre(en tout cas un fil assez fin).

Il vous faudra pour cela :

  • Un couteau a bonne lame (canif de survie par exemple).
  • Un lacet ou un fil assez fin.
  • Quelques feuilles mortes et surtout sèches.
  • Deux bois différents comme du lierre et du noisetier par exemple
  • Une paumelle (bout de bois circulaire et plat de 10-12 cm de diamètre)
  • Un bout de bois d’environ 30-40 cm de long pour en faire un arc avec votre lacet

Nous allons commencer par l’arc, accrochez votre lacet à chaque extrémités et laissez un peu de jeu, ne le tendez pas.

Maintenant la paumelle, prenez votre branche de noisetier d’environ 40-50 cm et regardez son diamètre pour pouvoir creuser un minimum la paumelle car c’est elle qui tiendra la branche debout sans vous faire mal.

Nous allons passer maintenant à la planchette de lierre, elle va demander pas mal de travail. Pour commencer agenouillez-vous un genou à terre, bloquez votre couteau lame vers l’extérieur sur votre tibias juste au-dessous du genou levé et attrapez votre morceau de lierre, aplatissez le grâce au couteau. C’est le bois qui bouge, pas la lame. C’est plat ? C’est propre ? Ok très bien. Maintenant vous allez pratiquer une encoche sur le côté de la planchette pour pouvoir accueillir les feuilles mortes et les braises que vous allez créer.

Agenouillez-vous de nouveau et nous allons commencer.

1 Bloquez la planchette sous votre pied de la jambe levée.

2 attrapez l’arc et fixez le bout de noisetier en faisant un tour de fil autour de la branche, si vous trouvez cela trop difficile n’hésitez pas à faire une encoche dans le noisetier pour tenir le fil.

3 fixez votre paumelle sur le bout de noisetier

4 Appuyez la paumelle et le noisetier sur le lierre, après avoir posé des feuilles sèches dans l’encoche.

5 Et voilà commencez, garder l’arc coller à votre jambe et faites des mouvements aller-retour avec la main droite. La main gauche tient la paumelle.

Allez-y continuez, ah ça y est ça commence à chauffer, ça fume, vous voyez la braise qui vient de se former ? Mettez la sur la feuille sèche et délicatement mettez celle-ci dans la boule de bois taille mine de crayon (c’est un des moments les plus délicats).

Soufflez dessus ou servez-vous d’un bout de carton pour allumer et faire prendre la boule. Allez y gentiment il ne faut pas l’éteindre.

Ca y est la boule a des flammes et brûle, super vous avez réussi.

La dernière méthode:

C'est ma favorite mais il faut aussi être en plein jour ou être équiper d’une lampe puissante pendant la nuit.

Il s’agit du briquet solaire, orientez le vers le soleil et mettez votre bois taille de mine de crayon en contact avec la tige centrale, voilà ça va fumer et c’est très bien.

Si c’est la nuit orientez votre lampe dessus ça prendra plus de temps quand même a chauffer la tige centrale.

Toujours pareil, boule de bois mine de crayon, foyer, taille crayon, taille pouce, taille poignet, bûchettes, bûches.


Laisser un commentaire